Inclusion des publics fragilisés

L’article 27 de la Déclaration universelle des droits de l’homme est énoncé de la façon suivante :
Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent. »

Inclusion des publics fragilisés

Pourquoi mettre l’inclusion des publics fragilisés au coeur de votre activité ?

La culture est au cœur de nos métiers, et pourtant sa définition ne va pas de soi car la culture couvre le champ très vaste des activités humaines. Dans cette fiche pratique nous entendons le terme de culture comme “l’ensemble des traits distinctifs, spirituels, matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts, les lettres et les sciences, les modes de vie, les lois, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances”, définition de la culture par l’UNESCO.

En prenant en compte ces deux énoncés, on comprend qu’inclure l’ensemble de la population aux activités culturelles est capital car la culture naît de ces rencontres et de ces mélanges. C’est grâce à ce socle commun que nous pouvons faire société.

L’inclusion fait partie du pilier social du développement durable qui vise notamment à : 

  • Lutter contre l’exclusion et les discriminations en respectant et protégeant les personnes les plus faibles ; 
  • Favoriser la solidarité en contribuant à la réduction des inégalités sociales et en développant des relations avec des acteurs spécifiques (collectivités, associations, etc.)
  • Contribuer au bien-être en développant le dialogue social, en tenant compte des spécificités de chacun et en proposant des actions ayant un impact positif sur les personnes concernées

Cette fiche pratique a été relu et validé par Catherine Legros, directrice d’Article 27 Wallonie. Si vous êtes intéressé par cette thématique, vous trouverez une vidéo dédiée à la médiation culturelle avec David Jamar dans notre rubrique Qu’est-ce que c’est le développement durable.